Nous avons fait acheminer par bateau une tonne de stéatite pour continuer notre aventure minérale en France.

S7301036    
de haut en bas : de la green stone, de la soft marble, de la grey stone.

Nous avons ramené différents type de stéatite :

    - de la « Grey Stone » : de la stéatite grise, quand elle est brute, elle est le plus souvent utilisée pour faire des sculptures d’environ un mètre, car c’est une des stéatites les plus solides. Dans ce cas, elle n’est pas cirée mais ornementé de dessins creusés qui donnent des formes gris clair sur la sculpture qui est légèrement plus foncée.
    - de la « Green Stone » : de la stéatite verte, quand elle est brute, mais qui cirée devient noire. Quand on revient en dessin dessus, le gris semble par contraste sur le noir presque blanc.
    - de la « Soft Marble » : mot à mot du « marbre doux », qui regroupe toutes les autres stéatites qui varient au niveau de la couleur, des veinures : blanc, jaune, orange, rouge, vert, gris… autant de couleurs qui se rencontrent et forment des amas, des taches aléatoires, plus ou moins réguliers selon les carrières.
    Nous sculptons uniquement avec des outils manuels : nous utilisons des scies et des limes à métaux de différentes tailles, des petits ciseaux et burins à pierre, une perceuse manuelle, du papier abrasif…
    La stéatite nous permet de rester autonomes et nomades dans notre pratique : nous pouvons sculpter aussi bien en ville qu’en forêt ou dans tout autre coin de nature…